top of page

Un projet légitime, cohérent, raisonnable


Un vrai musée, celui de Paul Sérusier



La commune de Châteauneuf-du-Faou a engagé la construction d’un nouveau musée consacré au peintre Paul Sérusier (1864-1927). Ce nouvel équipement justifie sa légitimité à plusieurs titres.


Le célèbre artiste est en effet très intimement lié non seulement à l’histoire de cette commune du centre Finistère, mais aussi à son patrimoine. Comme d’autres peintres ayant effectué de brefs passages au Pouldu, l’artiste se déplace finalement vers Château neuf du Faou dès 1893 pour y élire définitivement domicile en 1906 jusqu’à sa mort en 1927. Lui et sa femme trouvent dans cette petite cité de caractère et sa campagne une source d’inspiration majeure pour leurs tableaux. De nombreuses œuvres originales appartiennent à la collection municipale de Château-Neuf du Faou et aujourd’hui elle est riche de près de cent cinquante toiles ce qui constitue un patrimoine culturel inestimable. Pour mettre en valeur cet héritage exceptionnel du mouvement postimpressionniste, la commune a décidé de rénover complètement la maison du couple Sérusier et d’acquérir deux maisons attenantes afin de créer un vrai musée.


La légitimité de ce nouveau Musée à Chateauneuf-du-Faou même n’est donc pas contestable pour un artiste qui a vécu plus de 20 ans dans la cité et qui lui a légué de très nombreuses œuvres originales.


Le cas du centre d’interprétation Gauguin est très différent. Depuis 2 à 3 ans on voudrait nous faire croire et nous vendre que Clohars Carnoët est la ville de Gauguin, ce qui est évidement faux. Il n’y est pas resté 20 ans, mais en tout et pour tout 18 mois de sa vie et la commune ne détient bien sûr aucune œuvre originale.

Comme l’a déclaré dans la presse le 4 août 2023 notre maire lors de la visite de la ministre de la Culture à Pont Aven, « il ne faut pas oublier que Gauguin a pris pension au Pouldu ». On ne pourrait mieux le formuler, l’artiste n’a été effectivement que de passage.


Certes il est indéniable que les paysages de notre commune ont laissé une forte empreinte dans l’œuvre de Gauguin, cependant vouloir créer un projet démesuré pour honorer l’artiste qui a pris pension provisoirement est d’une vanité exagérée. Cette exagération s’illustre aisément dans la comparaison des deux projets, celui de Châteauneuf-du-Faou et celui de Clohars et on le comprend facilement en parcourant le tableau synthétique ci-dessous :


Le montant estimé (avant travaux..) du projet de Clohars est vertigineux. Le coût de construction du centre d’interprétation Gauguin est quasiment 80% plus élevé que celui de Châteauneuf-du-Faou et si on ramène le coût total par habitant, la charge pour le contribuable est supérieure de près de 50% ! la démesure est évidente et illustre combien les élus de Châteauneuf-du-Faou sont eux bien plus raisonnables et responsables que ceux de Clohars.


Malgré ce coût exorbitant, le centre d’interprétation Gauguin ne recevra jamais le label Musée de France, car il ne répond pas aux critères d’attribution, alors que le projet Sérusier bien plus cohérent, et pourtant bien plus modeste financièrement, a déjà reçu l’assurance de se voir décerner ce label à son ouverture en 2025.


Également, il ne faut pas ignorer que sur le plan culturel, la sensibilité du monde de l’art évolue fortement sur la promotion des artistes qui ont eu une vie très controversée. Cette évolution s’est manifestée encore très récemment dans plusieurs articles de fin août 2023 comme dans le journal Le Monde dont vous trouverez un des titres très évocateurs ci-dessous.



Alors redynamiser la Maison Henry, définitivement oui, mais créer un fastueux temple à l’effigie de Gauguin, c’est définitivement non, dans un contexte économique difficile pour les finances des communes et de plus dans un climat culturel qui prône aujourd’hui la discrétion face à l’évolution de la compréhension du public et du monde de l'art sur certains artistes controversés.


Nous rappelons que nous avons besoin de votre soutien pour financer notre action en justice pour bloquer le projet du Musée. (Voir article du 5 août 2023). Vous pouvez soit souscrire à notre cagnotte en ligne ,lien ci-dessous et anonymement si vous le souhaitez, soit remettre un chèque libellé à "Avenir et proximité" à un des membres de l'opposition.

Ce combat contre la démesure nous le menons pour vous.




Cet article vous a plu, abonnez vous à notre site et vous recevrez une notification à chaque nouvelle parution.

304 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


Los comentarios se han desactivado.
bottom of page