top of page

Savoir écouter demande humilité et sagesse












et accepter la vérité, c’est le courage de la reconnaître


Le 30 Avril dernier nous publions dans la gazette un article appelé « Pour un accès à la propriété solidaire et durable ». L’objectif était de faire connaître ce qu’on appelle les Organismes Fonciers et Solidaires ou OFS.


Pour rappel l’OFS est une structure favorisant l’accès à la propriété des plus modestes. Celle-ci achète le foncier et lance un appel à projets auprès d’organismes type HLM qui prennent en charge la construction et la commercialisation des logements. Les particuliers achètent ensuite le bâti à un prix abordable mais ne pourront le revendre qu’à des personnes à revenus modestes à un prix fixé par l’OFS.


L’intérêt de ce dispositif est d’éviter que des biens financés par l’argent public soient ensuite revendus dans le secteur de l’immobilier avec une forte plus-value et notamment dans les zones littorales, comme à Clohars où le marché est très tendu.


Lors du conseil municipal du 30 mars de cette année, nous avons alerté la majorité sur ce problème de revente de logements sociaux au bénéfice du marché privé. Nous avons également cité plusieurs communes côtières de Bretagne, qui avaient lancé des programmes OFS afin de loger les personnes à faible revenus et limiter la spéculation immobilière et démontrer tout le bien de cette nouvelle politique de l’habitat social pour la commune.


Avec une superbe assurance, assortie d’une condescendance polie, la majorité à écarté le sujet en argumentant que Clohars n’était pas concerné et que d’une façon générale ce type de dispositif n’avait pas grand intérêt dans la région.


Or, en totale contradiction avec les propos avertis de la majorité, le Département du Finistère par la voix de Pierre Moulart, directeur adjoint chargé de l'habitat au Département, a annoncé le 7 juin dernier , soit quelques jours après notre article, l’urgence de créer des OFS afin que les logements sociaux ne soient plus soumis à la loi du marché et que ces dispositifs devaient s’appliquer aux logements neufs et aussi à la réhabilitation de logements anciens. Il indique que "Le foncier solidaire est un outil de dynamisation des territoires. Non seulement il favorise l'accession à la propriété mais il permet également de développer le parc de logements sociaux et de le rendre pérenne". (Source Ouest France)


Un premier OFS a donc été établi par le département avec un premier plan de développement et d'investissement sur dix ans. Il prévoit un financement de 6,2 millions d'euros pour l'acquisition et la construction de 640 logements, dont 480 seront livrés d'ici 2031.


A travers cet exemple représentatif, nous invitons la majorité à ne plus seulement entendre ce que propose l’opposition, mais aussi à l’écouter, car les faits malheureusement pour elle nous donne aussi raison. Personne n’aura également oublié nos appels répétés pour une urbanisation moins débridée, dénoncés comme mensongers par cette majorité. Cette politique a pourtant été ensuite condamnée par le Préfet dans son courrier qui nous a été communiqué en décembre dernier. (Plan Local d’Urbanisme rejeté et en cours de révision).


Nous demandons donc à la majorité de ne plus ignorer nos suggestions, nos propositions et d’ouvrir le dialogue, pas celui de façade, le vrai, constructif au bénéfice de la communauté Cloharsienne.





293 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page