top of page

Les finances de la commune dans le vert ??



Après la dissimulation du projet du Musée, celle des vrais indicateurs financiers…


Notre dernier article, publié sur le bac de la Laïta, était très dense.

Celui que nous vous proposons aujourd'hui est bien plus court, mais aussi moins ludique.


Celui-ci porte sur les comptes individuels 2021 des collectivités, mis en ligne en novembre 2022 par le Ministère de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté Industrielle et Numérique.


Nous n'avons pas eu réellement l'opportunité de le présenter en début d'année, tant l'actualité sur le Musée a été fournie.


Le but de cette publication est de vous informer sur deux des principaux ratios publiés par l'Administration Fiscale, à savoir :

- les impôts moyens par habitant

- les charges moyennes de fonctionnement de la mairie par habitant


Ces ratios, bien que publics, ne sont malheureusement et curieusement jamais publiés dans le Kloar Info.


En avril et juillet 2021, nous avons publié un article sur l’évolution de ces deux indicateurs à Clohars, entre les années 2016 et 2019, comparée à celle des autres communes de l’agglomération Quimperloise, et accompagnée d'observations détaillées.


Comme vous le constaterez par vous-même dans les tableaux présentés en bas de page, il est tout à fait superflu aujourd’hui d’ajouter de nouveaux commentaires par rapport aux articles parus en 2021, car les chiffres de l’administration parlent d’eux-mêmes et sont toujours aussi peu flatteurs. Vous pourrez donc vous faire votre propre opinion.


Quand nous évoquons ces (mauvais) indicateurs, on nous explique en conseil municipal que ce n’est pas la bonne méthode de calcul !

De même, quand on parle du nombre de logements vacants à Clohars, on nous indique que la méthode de calcul de l’Insee n’est pas non plus la bonne !


Les fonctionnaires experts des ministères Parisiens seraient sans doute bien inspirés de prendre des cours avec nos spécialistes locaux....


Pour en revenir à l’indicateur des impôts par habitant, si celui de 2021 est déjà consternant, celui de 2022 ne verra aucune amélioration et, pire encore, connaitra une aggravation.


En effet, le taux communal de la taxe foncière à Clohars ayant fortement augmenté l’année dernière, contrairement à la plupart des autres communes de l’agglomération qui n’ont pas augmenté leur fiscalité, le différentiel avec elles va donc mathématiquement et inexorablement se creuser encore un peu plus.


Lors du conseil municipal du jeudi 16 mars dernier, l’évolution de la dette de la commune nous a également été présentée.

Celle-ci explose en passant de 4,7 millions en 2021 à 6 millions en 2022, soit une augmentation de pratiquement 30% !

Jamais notre commune n’avait connu pareil montant et un tel niveau de dérive de sa dette.

Il faut bien financer le projet du Musée étant donné que les 80% de subventions prévus ont été une fausse annonce de campagne de l'aveu même de son initiateur, et ne se concrétiseront jamais.

A cela, rappelons également que la première phase du projet qui était pourtant annoncée officiellement en Juillet 2021 à 2.3 millions d’euros, grimpe soudainement à 3.0 millions d'euros hors taxe, après la communication faite lors du dernier conseil municipal du 28 mars. Là aussi, on atteint 30% de hausse.


Enfin, pour finir ce sujet, notons que l’adjoint aux Finances se félicitait publiquement, sur sa page Facebook, après le conseil municipal du 16 mars, en écrivant "qu’en 2023 il n’y aura pas de nouvel emprunt et pas de nouveaux impôts"... des propos surréalistes quand on sait qu’en 2022 on a non seulement emprunté d’un coup l’équivalent de 4 années en moyenne, (2 Millions contre 0,5 million/an), mais aussi taxé sévèrement les Cloharsiens en 2021.


Nous avons tous été heureux et soulagés d'apprendre, par cette communication, que ce ne sera pas le cas tous les ans !



Les données détaillées officielles sont disponibles en activant le lien ci-dessous.


Cet article vous a plu , abonnez vous à notre site et vous recevrez une notification à chaque nouvelle parution.

287 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


Os comentários foram desativados.
bottom of page