top of page

Les élus prennent leur responsabilité



Un nouveau dispositif de surveillance pour les grands sables cet été.


La communauté de communes de Quimperlé qui dispose d’un budget annuel de plus de 100 Millions d’euros a refusé de dégager un petit budget pour assurer la surveillance de la plage des Grands Sables cet été. Décision soutenue et votée par notre maire.


Des élus Cloharsiens de la majorité et de l'opposition, lors du conseil municipal de mardi dernier, se sont émus de cette décision qui nuit à la sécurité des nombreux baigneurs qui fréquentent quotidiennement cette plage de Kloar, classée station de tourisme.


Face à cette logique purement financière au détriment d’un service public indispensable à la sécurité en période estivale, ces élus ont acté la mise en place d’un dispositif de substitution à la présence d’un personnel de sauvetage du Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS).


Les personnes ne sachant pas nager pourront demander gratuitement à l’entrée de la plage un bracelet-montre individuel.


Ce bracelet balise est un moyen d'alerte et de localisation. En plus d'être constitué d'une balise GPS étanche, ce bracelet est en silicone pour offrir un confort et une résistance optimale. En cas de difficulté une simple pression de quelques secondes sur le bracelet permettra de prévenir que vous êtes en danger. Grâce à l'application mobile CAGS "Clohars Alerte Grands Sables » (disponible sur Android et Apple) connectée au bracelet, les secours seront immédiatement prévenus. Ce dispositif aux couleurs très seyantes, permettra à ceux-ci de déterminer avec précision votre position et l'historique de vos déplacements sur l'eau. Cela permettra de vous trouver plus rapidement et accessoirement d'enregistrer vos performances.


A la fin de l'été, un prix sera remis au meilleur baigneur !


Les élus de l'opposition plus proches de vous !



Cet article vous a plus , abonnez vous à notre site et vous recevrez une notification à chaque nouvelle parution.

304 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page