top of page

Le choix de la raison et de la responsabilité

Dernière mise à jour : 24 sept. 2022











L’exemple de l'abandon du plus grand projet culturel Nantais


Depuis quelques années, la ville de Nantes étudiait la réalisation d’une gigantesque installation prenant la forme d'un arbre en acier, aux branches végétalisées haute de 35 mètres et de 50 mètres de diamètre. Le coût de ce projet culturel majeur était estimé, avant même que le chantier ne débute, à 80 millions d’euros, soit 264 Euros par habitant.


La nouvelle Mairesse (Socialiste) de Nantes, a envoyé cette semaine le communiqué suivant aux médias : « j’ai décidé de mettre un terme à ce projet dans le contexte d'urgence sociale et écologique que nous connaissons… 80 millions d'euros, c'est trop pour les Nantais", a indiqué Johanna Rolland, précisant faire "le choix de la raison et de la responsabilité".


La député écologique de la 4eme circonscription, Madame Julie Laernos, ajoute en commentaire : « nous n’avons pas cessé de dénoncer l’incohérence de ce projet…son montage financier bancal et sa vision obsolète de la culture, aujourd’hui c’est le bon sens qui l’emporte, cet argent public doit être redirigé vers des projets d’utilité sociale et environnementale, comme nous le demandons depuis longtemps, rénovation énergétique, crèches, etc»


Ces propos réfléchis sont exactement ceux que nous crions depuis des mois à propos du futur Musée du Pouldu mais à ce jour, malgré un écho retentissant dans la population Cloharsienne qui s’est mobilisée avec nous, la condescendance de la majorité est la seule réponse.


Il est pourtant nécessaire de comprendre que le projet de "centre d’interprétation Gauguin", ce n’est pas 264 € par habitant comme à Nantes, c’est 933 euros par Cloharsien, c'est donc 3,5 fois plus qu’à Nantes.


Cet indicateur est révélateur de la démesure absolue des ambitions de nos édiles et des risques majeurs financiers que ce projet induit pour la commune.


Alors, après l'été que nous venons de traverser, nous jugeons utile de rappeler à notre Maire à quel point l'urgence écologique et l'urgence sociale sont prégnantes. Nous l’encourageons vivement à suivre la leçon de responsabilité assumée par la Mairesse de Nantes qui démontre ainsi sa sagesse, son sens aigu de l’intérêt général et des priorités de notre époque. Un exemple pour nous tous.


301 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page