top of page

Frais de fonctionnement de la mairie.

Dernière mise à jour : 30 avr. 2021










Les dépenses d’aujourd’hui sont les impôts de demain et la dette de l’après demain.



S’intéresser à l’utilisation des fonds publics de sa commune est un acte citoyen et chacun, comme le stipule dans son article XV, la déclaration des droits de l’homme de 1789 « a le droit de demander compte à tout agent public de son administration ».


Cet article a donc pour objet, de vous informer synthétiquement sur le train de vie de notre commune, par rapport aux autres communes de Quimperlé Agglomération et celles ayant le label "station classée tourisme" du littoral Finistèrien, afin de vous faire votre propre opinion sur ce que vous jugez raisonnable ou pas.


Les frais de fonctionnement de la municipalité de Clohars Carnoët ont connu hausse de 17% entre 2016 et 2019, pour une inflation sur la même période de 4.98%. (NB : Les données 2020, ne sont pas encore publiques). Comme on peut le constater dans le tableau comparatif ci-dessous, Clohars est la commune la plus dépensière et accentue son avance d’année en année. Le corolaire, c’est qu’elle est aussi, celle qui exerce la pression fiscale la plus forte, mais ce sujet fera l’objet d’un article séparé.


Source : Direction des Finances Publiques –

Dépenses de fonctionnement en Euro/an/Habitant















Il est intéressant de comparer l’évolution en % des dépenses, des trois communes littorales touristiques de Quimperlé Communauté, qui sont Riec, Moëlan et Clohars sur ces 4 années, car elles ont des contraintes de fonctionnement similaires en période estivale, que n'ont pas les autres cités.


Clohars : +17%

Moëlan : + 8%

Riec : -2%


On ne peut que louer la gestion responsable des deux premières communes et souligner la totale maitrise des frais de fonctionnement de Riec. Si on regarde sur l'autre rive de la rivière, Guidel affiche un taux de hausse de 8% comme Moëlan. Notre voisine Morbihannaise à en 2019 une dépense de 910 €/Hab. là où Clohars affiche une dépense 25% supérieure.


Ces données démontrent bien que dans notre commune ,l’évolution des dépenses municipales est hors norme. L’explication officielle permanente, est que Clohars est une commune littorale classée "station tourisme", ce qui engendrerait des coûts supplémentaires en Juillet et Aout. Ceci est partiellement exact, mais n’explique en rien une évolution de près de 20%. Il n’y a pas eu de nouvelle plage crée depuis 2016….


De plus si on regarde le train de vie des 15 communes classées "station tourisme" du littoral Finistèrien, la dépense moyenne par habitant est 15% inférieure à Clohars et l'évolution de leurs dépenses par habitant, (Clohars compris), n'est que de 1.4% entre 2019 et 2016. L'argument "station tourisme" est donc non recevable.


Les raisons réelles du dérapage des finances locales, sont sont donc bien ailleurs. Par exemple, l’analyse des dépenses de la dernière mandature, fait apparaitre une hyper-inflation des dépenses pour les actions culturelles , les spectacles et les achats d’œuvres d’art, avec une somme qui dépasse le demi-million d’Euros .(Source : Comptes Administratifs de Clohars Carnoët)


Enfin, les chiffres officiels cachent en fait une réalité bien plus inquiétante qu’il n’y paraît. Ces dernières années de nombreuses activités, avant gérées localement, ont été transférées à Quimperlé Communauté, urbanisme en partie, déchets, eau et assainissement, etc… Une baisse de charge aurait du logiquement se constater, mais elle a été totalement absorbée par des dépenses supplémentaires. Le taux réel d’augmentation des frais de fonctionnement de la commune est en fait plus bien plus supérieur que celui affiché. Nul doute que nos revenus n’ont pas suivi ce rythme de hausse.


En tant qu’administré, il est donc important de rester vigilant sur l’évolution de nos finances publiques locales, qui sont la traduction concrète de nos impôts et dont l’utilisation doit rester raisonnée et maitrisée.


En sachant que chacun d’entre nous peut obtenir à la Mairie les comptes détaillés de sa commune, passons donc du statut de simple administré à celui de citoyen responsable et éclairé !


La source de données du tableau comparatif est issue du site officiel ci-dessous, que vous pouvez consulter avec le lien https indiqué.


289 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Bình luận


Bình luận đã bị tắt.
bottom of page